Nous sommes tous des privilégiés


A commencer par le SDF, tiens. Pas d’attaches, pas d’impôts à payer, pas de bagnole ni d’appart à entretenir, la liberté absolue, si c’est pas un privilège ça, qu’on me le dise. Puis, ils ont la santé pour trainer et dormir dans la rue l’hiver.

Pareil pour le chômeur, c’est un peu comme un SDF, mais en plus on le paye à rien foutre, comme le retraité, ne me dis pas, c’est pas normal ! Si tout travail mérite salaire, tout salaire mérite travail.

Prend le gars en CDD, il a un travail : c’est un privilège aujourd’hui, il le sait ça au moins ! qu’est-ce qu’il vient pleurnicher ? Celui en CDI c’est pire c’est un privilégié à durée indéterminée.

Le fonctionnaire, le cheminot pareil des privilégiés à vie. Je vais même te dire les handicapés avec leurs emplois réservés, leurs places de parking réservées, quand d’autres galèrent pour garer leur 4×4 et se déplacer toujours assis, c’est pas un privilège ?

Même les morts sont des privilégiés, pas de soucis, pas de stress, pas de bruit la nuit, pas de problème avec les voisins. Le paradis même pour certains.

Non ! A mon avis ceux qui vivent l’enfer sont ceux qui doivent suer sang et eau pour optimiser leur fiscalité, faire des placements dans des pays étrangers, risquer leur fortune en bourse, normal qu’ils exploitent les privilégiés.
Alors on les accuse de manquer de patriotisme, n’importe quoi, en fait ils n’ont qu’une peur c’est d’être pauvre, de devoir travailler et devenir des privilégiés.

C’est un sentiment honorable, non !



  Sam Montereau : 12 jours de grève et 14 jours de blocage L’employeur lance une procédure de chômage partiel de longue durée Les salariés d...