Michel Étiévent : « La Sécu a été entièrement bâtie dans un pays ruiné grâce à la seule volonté militante »


Avec Macron, la privatisation de la Sécu est en marche forcée : augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée), milliards d’euros “économisés” (et lits d’hôpitaux en moins), chasse aux fraudeurs, augmentation du forfait hospitalier… Pour comprendre pourquoi on devrait défendre la Sécurité sociale avec acharnement plutôt qu’accepter béatement sa destruction méticuleuse, nous revenons sur les conditions de sa création et son histoire avec Michel Étiévent – historien militant né dans la même maison que l’homme à l’origine de la Sécu – dans le numéro deux de notre revue. Construite envers et contre le Capital dans un pays ruiné par la guerre, la Sécurité sociale est probablement le service public qui a le plus changé la vie des Français au siècle dernier. 

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI

Accidents sur les chantiers : Notre-Dame brûle, des ouvriers meurent


L’incendie de Notre-Dame de Paris a donné lieu à de nombreuses réactions. Un deuil collectif bien compréhensible pour certains. Et un cynisme de rigueur de la part d’une extrême gauche anticléricale, qui s’est rappelée à l’occasion les slogans de Durruti : « La seule église qui illumine est celle qui brûle ». Si Notre-Dame était une église, elle est aussi un chantier. Et s’il y a un débat qui n’a pas eu lieu, c’est celui de la sécurité sur les chantiers. La sécurité, non des bâtiments, mais des hommes.

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI

Un monde meilleur après le coronavirus ?

  Un monde meilleur après le coronavirus ? Le  F orum  E conomique  M ondial ( FEM ) est une fondation privée créée en 1971, siégeant à Genè...