L’intox du jour du gouvernement, au sujet de la présence de BlackRock en France : « Ils ne font pas de lobbying parce qu’ils n’ont pas grand chose à y gagner »


Au lendemain d’une polémique sur la nomination du président de BlackRock France comme officier de la Légion d’honneur par Édouard Philippe, la secrétaire d’État française Agnès Pannier-Runacher a démenti jeudi tout lobbying de la société américaine de gestion d’actifs dans le cadre de la réforme du système des retraites. « Ils ne font pas de lobbying parce qu’ils n’ont pas grand chose à y gagner », a déclaré la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances au micro de Jean-Jacques Bourdin. « C’est une boite de Smarties le marché français, ça ne représente rien par rapport à leur gestion d’actifs ». Désintox.

ICI

La réduction du temps de travail :une réponse à la crise qui s'annonce A l'heure où la relance de l'économie est prétexte à de...