20 milliards d’euros aux grandes entreprises privées : argent magique pour dividendes merveilleux 

100 milliards d’euros, c’est le montant des dépenses publiques supplémentaires votées à l’Assemblée Nationale il y a quelques jours, dans le cadre d’un projet de loi de finance rectificatif pour faire face aux conséquences économiques et sociales de l’épidémie de coronavirus. Sur ces 100 milliards, 20 sont consacrés au soutien direct aux grandes entreprises, dites “stratégiques”, 7 milliards pour les dépenses de santé supplémentaires et un petit milliard d’aides aux ménages les plus pauvres.

ICI
Témoignage d’une infirmière “Aujourd’hui, non seulement je n’ai pas les moyens de me protéger mais plus grave encore, je suis potentiellement contaminante pour mon entourage et pour les personnes qui croisent mon chemin”

Une infirmière de bloc opératoire d’un centre hospitalier du sud de la France raconte, anonyme, la pénurie de masques FFP2 et sa gestion catastrophique. Un témoignage reçu de la part du Collectif Inter-Blocs.   J’ai 46 ans, je suis IBODE (infirmière de bloc opératoire) et hygiéniste de formation dans un centre hospitalier du sud de la France. Je suis obligée de témoigner de manière anonyme car j’ai déjà subi des menaces de représailles de mon établissement lors des mouvements de grèves de ces derniers mois, je suis donc une cible facile et une “tête à abattre”.

En fait c’est quoi Black Rock ? Portrait du géant qui a voulu engloutir nos retraites 

Depuis le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, la colère des manifestants se tourne non seulement vers le gouvernement, mais également vers un organisme au nom obscur et cinématographique : BlackRock. Ils critiquent notamment l’influence de cette société, spécialisée dans la gestion d’actifs, sur le pouvoir en place, qui a décerné au patron de sa branche française le rang d’officier de la Légion d’honneur. Si beaucoup de grévistes voient dans BlackRock un ennemi, il n’est pour autant pas toujours évident de comprendre exactement pourquoi.

Alors au fond, c’est quoi BlackRock et quel intérêt trouve-t-il à la réforme des retraites ? Réponse en 5 points.
ICI
Nouveau rassemblement devant le Vinatier : tou.te.s mobilise.e.s, la santé n’a pas de prix !

Les personnels du Vinatier, avec des soutiens extérieurs, se sont encore rassemblés mercredi 20 mai devant la direction. Suite à la rencontre de lundi entre la direction et une délégation de personnel nous avons décidé de maintenir la mobilisation et de l’inscrire dans le mouvement de contestation nationale qui est en train de naitre un peu de partout (Vinatier, CHU de St Etienne, APHP, Toulouse, Saint Jean de Dieu, HEH, le GHE, Lyon Sud,…).
ICI
Covid-19 : La Poste condamnée Les postiers n’étaient pas assez protégés.


Les premières décisions de justice tombent contre des entreprises attaquées par des syndicats pour non-respect des consignes de sécurité dans le cadre de l'épidémie.  Ce sont plusieurs ordonnances de référé, c’est-à-dire des décisions de justice prises dans l’urgence. Les entreprises pouvaient se demander en effet dans quelle mesure leur responsabilité pourrait être engagée, et si elles en faisaient assez pour protéger leurs salariés.

ICI
Mystère à l’hôpital : où va l’argent ?

L’hôpital français n’est pas confronté à un problème de « manque de moyens » mais à une très mauvaise allocation de moyens plutôt abondants.   La crise de notre système de santé publique n’a pas attendu le coronavirus pour se manifester. Début janvier, alors que la pandémie n’était pas encore vraiment entrée dans nos vies, plus de 1000 médecins hospitaliers étouffés par les contraintes administratives qui pèsent sur eux ont menacé de démissionner. Juste avant, c’était la crise des urgences.

ICI

  Sam Montereau : 12 jours de grève et 14 jours de blocage L’employeur lance une procédure de chômage partiel de longue durée Les salariés d...