LA CGT LE 16 JUIN 2020 : Pour la santé, soyons Mobilisé e s !


La crise que nous vivons aujourd'hui a mis en exergue l'état de notre système de soins mis à mal par des années de politiques d'austérité.



Le mardi 16 juin prochain, la CGT Santé a décidé d'une grande journée d'actions pour exiger une autre prise en compte par le gouvernement de la situation de notre système de soins et de ses personnels.


Cette journée s'inscrit comme point d'orgue d'une construction revendicative dénommée mardi de la colère...


La mise en place d'une commission dite Véran et Segur de la santé https://www.cgt.fr/actualites/sante-et-protection-sociale-vecteurs-de-progres-social,
présidée par une ancienne dirigeante syndicale, apparait plus comme un enfumoir qu'une vraie volonté de prise en compte de ce qu'a révélé cette crise.


Il nous appartient maintenant de nous mettre en disposition pour reprendre le chemin de la lutte !


Les syndicats sont invités à mettre en débat les d'actions à mettre en œuvre pour soutenir cette lutte, mais aussi pour porter notre exigence d'un système de soins solidaire, 100% sécu et la fin du privé lucratif.


Ni médailles, ni applaudissements


Toutes et tous dans la rue à leurs côtés, pour les soutenir mais aussi parce que leurs revendications sont les nôtres !


Le 16 juin à Paris, et à l’occasion de toutes les initiatives en département, comme :


Le 2 juin dans le 92, à 11h devant l’ARS 55 avenue des Champs Pierreux 92 000 Nanterre


Le 3 juin dans le 95, à 12h devant la préfecture de Cergy et la sous-préfecture de Sarcelles.


Le 4 juin dans le 94, à 10h devant l’ARS 25 chemin des Bassins 94000 Créteil


 Soutien plein et entier à notre collègue suspendu pour avoir porté à la connaissance publique des éléments embarrassants pour le pouvoir et la justice.


Le syndicat CGT-INTERIEUR- Police apporte son soutien à son collègue des Alpes-Maritimes suspendu après avoir été soupçonné de faits de violation et recel du secret professionnel, autour de l’affaire de violences commises à l’encontre de Geneviève LEGAY, survenues à Nice en 2019.  Dans cette affaire, le Président de la République a déclaré au cours d’une conférence de presse le 24 mars 2020 à Beaulieu-sur-Mer que la victime n’avait pas été en contact avec les forces de l’ordre.  Ces informations provenaient du Procureur de Nice ayant publiquement disculpé l’action du commandant de la force publique, avant de reconnaître que la victime avait été poussée par un policier. 

Mutualité sociale agricole : la Cour des Comptes en poisson-pilote des attaques gouvernementales et patronales.


COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONFÉDÉRAL ET FNAF CGT
Le 26 mai 2020, la Cour des Comptes a publié un rapport concernant la Mutualité Sociale Agricole (MSA), deuxième régime national de protection sociale. Dans la droite lignée des attaques du patronat et du gouvernement, ce rapport place des jalons dans la poursuite de casse de notre système solidaire de Sécurité Sociale et de nos retraites. 




Ehpad : salarié.es, résidents et familles de résidents La vie, oui ! Le profit, non !


Lundi 25 mai : comme ailleurs dans les Yvelines et partout en France, les salarié.es de Korian Poissy étaient en grève. Parmi leurs slogans : « La vie avant les profits », « une chambre à 3000 euros : plus de qualité ? non, plus de profits ! », « les soignants comptent les morts, eux comptent leurs profits ! » On ne peut pas mieux dire. Comme des milliers en France, elles et ils viennent de vivre, avec leurs résidents, deux mois d’enfer. Chez les résidents, une hécatombe. Pour les salarié.es, une tragédie. Pour les familles de résidents, un traumatisme. 

ICI

UFROS CGT - Union Fédérale des Retraité-e-s des Organismes Sociaux – L'Actualités N° 14



L’Union Fédérale des Retraites des Organismes Sociaux (UFROS CGT) est l’outil mis en place depuis 1983 par la Fédération Nationale des Personnels des Organismes Sociaux (FNPOS CGT) pour coordonner et impulser l’activité spécifique en direction des retraité-e-s, pré-retraité-e-s et invalides qui lui sont affiliés, en convergence avec les actifs.

  ICI


CAMAÏEU PRÉVOIT DE SUPPRIMER DES MILLIERS D’EMPLOIS 


C’est par surprise que la direction CAMAÏEU annonce, le lundi 25 mai 2020, en réunion ordinaire, l’audience au tribunal de commerce relative au redressement judiciaire de l’entreprise.  Cette information qui n’a jamais été à l’ordre du jour, ni fait l’objet de consultation auprès des instances représentatives du personnel, est incompréhensible et inacceptable.


ICI





Toulouse : deux infirmiers d'un EHPAD licenciés pour avoir réclamé des masques  Deux infirmiers exerçant dans un Ehpad de Toulouse (...