LOGEMENT. « LA CADENCE DES EXPULSIONS VA DOUBLER »


 
«
 L e 11 juillet, au petit jour, les forces de police vont pouvoir intervenir et expulser manu militari des habitants », alerte Jean-Baptiste Eyraud, fondateur du DAL (Droit au logement). En effet, la fin de l’État d’urgence sanitaire va mettre un terme à la trêve hivernale, qui avait été prolongée exceptionnellement jusqu’au 10 juillet. Pourtant, la situation du logement ne s’est pas améliorée. « La multiplication du chômage partiel, non indemnisé à 100 %, l’intensification des plans sociaux font craindre une explosion des pertes de revenus et donc des expulsions », s’inquiète Véronique Martin, de la CGT.


Fin de la trêve hivernale : “Ne transformons pas la crise sanitaire en crise humanitaire


 

Reportée dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire, la trêve hivernale et avec elle l'interdiction des expulsions de locataires, prend fin vendredi 10 juillet. Florent Guéguen, directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité, s'inquiète pour les populations les plus précaires.

Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...