Un communiqué de l’intersyndicale relatif aux sanctions émises contre Anthony Smith Inspecteur du travail

 Un communiqué de l’intersyndicale relatif aux sanctions émises contre Anthony Smith Inspecteur du travail


Comme le chantait Guy Béart, « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté ». L’inspecteur du travail Anthony Smith est sanctionné pour avoir dit la vérité avant tous les autres. Il a appuyé les élues du personnel qui demandaient, pour elles et leurs patients, des équipements de protection individuelle et notamment des masques, dans une période où le gouvernement expliquait que les masques étaient inutiles ! 

ICI

Pendant la crise sanitaire, il pleut des amendes

Pendant la crise sanitaire, il pleut des amendes Comme en matière de délinquance routière, sans attester de leur efficacité réelle sur les ...