L’ONU juge la Loi de Sécurité globale incompatible avec les droits de l’Homme

 L’ONU juge la Loi de Sécurité globale incompatible avec les droits de l’Homme



La Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, Michelle Bachelet, ancienne présidente chilienne, a dressé une liste de sujets d’inquiétude et de recommandations aux autorités françaises : « Nous exhortons les autorités françaises à éviter de prendre des mesures qui résultent dans la stigmatisation de groupes entiers et nous les exhortons à prendre activement des mesures pour que des groupes ne soient pas stigmatisés ou ne voient pas leurs droits de l’Homme violés parce que certains individus ont fait des choses qu’il ne fallait pas faire ».


ICI







 COLLECTIF FEDERAL DES ORIGINAIRES DE L'OUTRE-MER   La mobilisation syndicale a imposé un premier recul au Ministre de l’Outre Mer qui v...