Smart France veut passer aux 39 heures payées 37 !


La direction de Smart France réaffirme sur sa volonté de passer aux 39 heures payées 37 afin de garantir les emplois en France. Elle fait même pression auprès de ses salariés en passant outre le votre des syndicats. C’est un véritable « chantage à l’emploi » que dénoncent à juste titre les syndicats des travailleurs

En savoir plus, cliquez  ICI 

Le 1er janvier 2016, les dernières mesures de la loi Rebsamen sur le dialogue social entrent en vigueur.


À cette date, il n’y aura plus que 3 informations-consultations du comité d’entreprise au lieu de 17. Le risque : noyer les élus sous les informations et passer à la trappe des sujets importants. Dialogue social et loi Rebsamen. Un CE réduit à portion congrue Simplifier le dialogue social, le rendre plus efficace, c’était l’objectif affiché de la loi Rebsamen adoptée le 17 août 2015. Le 1er janvier 2016 plusieurs mesures, lourdes de conséquences pour les institutions représentatives du personnel (IRP), entrent en vigueur.


En savoir plus, cliquez   ICI





SNCF : Nouvelle saignée au nom de la rentabilité


La direction de la SNCF prévoit une nouvelle vague de suppressions de postes pour 2016. En tout, plus de 1 400 personnes partant en retraite ne seront pas remplacées. 25 000 postes déjà supprimés depuis 2003.
Le 15 décembre 2015, la direction de la SNCF a détaillé, lors d'un comité central d'entreprise, le projet de budget 2016


En savoir plus, cliquez   ICI







Le gouvernement et le pacte de responsabilité


Les vives attentes sociales qui se sont exprimées lors des élections sont incompatibles avec la poursuite de restrictions budgétaires qui musellent l'emploi et les revenus. Fidèle à son image, le MEDEF a réclamé hier de nouveaux cadeaux et même une hausse de la TVA.



En savoir plus, cliquez    ICI

Le projet de loi du Gouvernement, pour le financement de la Sécurité Sociale, en 2016.


Équilibre général : rétablir les comptes de la sécurité sociale tout en soutenant l’emploi et la croissance.
Assurance maladie : poursuivre la transformation du système de santé en préservant les droits des assurés.
Des droits renforcés et plus effectifs.
Simplifier et harmoniser la revalorisation des prestations.

En savoir plus, cliquez   ICI





Enseignement Supérieur et de la Recherche : Le budget 2016


Le 17 décembre 2015, le CNESER est appelé à examiner et à donner avis sur la répartition des moyens aux établissements d’enseignement supérieur (programme 150) ainsi que sur les programmes 172 (recherche pluridisciplinaire), et 193 (recherche spatiale) de la MIRES (Mission Interministérielle Recherche et Enseignement Supérieur).


En savoir plus, cliquez   ICI






Mardi 14 juillet 2020 :  « On ne peut pas être satisfaits du Ségur de la santé » : plusieurs milliers de manifestants à Paris pour l’hôpit...